De l’art de découcher selon Joan Baez et Kurt Cobain

Photo credit: wikipedia
Aah les reprises, un vrai jeu de piste quelquefois et ce sera à qui trouvera l’auteur original d’une chanson.
Avachie dans mon canapé, je suis à moitié endormie devant la télé à une heure tardive. Dans mon tube cathodique, un reportage sur Joan Baez. A vrai dire, j’ai du mal avec la voix de la demoiselle, le verbe qui me paraît le plus juste et qui me vient immédiatement à l’esprit est « s’égosiller » (désolée si je viens de froisser tous les fans de l’icône folk, inutile donc d’en rajouter et de vous dire en plus que je n’accroche pas à la voix de Bob Dylan…). Bref, je suis à deux doigts de franchement passer en mode veille prolongée lorsque mon oreille capte soudain un air familier. Et pour cause…
1993, une autre voix s’égosille mais bizarrement, celle-ci trouve grâce à mes oreilles. C’est Kurt Cobain et son « I would shiveeeeeeeeer » et toute la génération grunge de s’imaginer (moi aussi) qu’il parle à Courtney Love. Donc quelle ne fut pas ma surprise d’entendre cette version plus ancienne de miss Baez. Un petit tour sur le net plus tard, voilà que j’apprends que c’est un air traditionnel, tellement ancien que l’auteur reste inconnu. Aaah, rien de tel qu’un air intemporel et non-identifié, les Américains sont décidément très forts dans le genre… Et vous, quelle version préférez-vous?
Although I’ve never been a huge Nirvana fan, their MTV Unplugged is one of the rare albums which I can listen through without skipping one single track. « Where did you sleep tonight? » is one of the most powerful tracks in my opinion, being prominently placed at the end of the album. Now I’ve realized that there are tons of different versions of this song. Now I understand how interpretation is capital (yes I’m a bit slow at figuring out this kind of things). In Baez’s version, the song takes a tragic turn (the black girl, the body that was never found and you can already picture yourself in the South of the US, reading on Faulkner) whereas in Nirvana’s version, it sounds like a drunken but sensitive love song from a lost drug addict who is having a bad trip. Too bad this trip had to end.

What about you? Which version do you prefer?



Publicités

Je vous passe la parole...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s