The Mending Project

Oui alors je ne vous ai pas tout dit.

J’ai vraiment l’impression de m’être perdue la bonne année tellement cette ville bouge. Bravant ma timidité, je me suis mise à la recherche d’un projet qui me permettrait de me faire sortir de ma chambre sans pour autant que cela se transforme en épreuve de sociabilité. Et puis je suis tombée sur The Mending project de Lee Mingwei, une expo qui fait partie de la Biennale. Le principe: les gens viennent avec des vêtements à repriser et pendant que Lee coud, ils papotent, comme ça. L’esprit de l’expo est de célébrer la rencontre entre des inconnus. Et le détail qui tue: la couture doit être visible, avec des couleurs criardes. Les visiteurs pouvaient laisser leurs vêtements et ceux-ci étaient donc empilés sur la table, chacun rattaché au mur par un fil de couleur. Bref, une installation super simple mais qui déchirait tout visuellemnt. Et puis Lee Mingwei n’a pas pu rester pendant toute la durée de la Biennale, et on le comprend bien, passer sa journée à attendre que des gens viennent avec leurs vêtements troués, c’est pas forcément très excitant (on a trouvé de tout durant cette Biennale, une autre artiste passait elle ses journées à couper du papier, bref). Lee s’est barré, et c’est là que j’entre en scène. Bon pas toute seule, on était 14 volontaires en tout. Quand j’ai vu l’annonce, j’ai pensé  » hein? Biennale? Couture? aaaah MOI VOULOIR FAIRE CA ». Sauf que je ne sais pas coudre, juste tricoter. Est-ce qu’il y a besoin d’être une pro de la couture? Absolument pas m’a assuré la meuf chargée de sélectionner trouver les volontaires. Le manteau d’un petit garçon en a d’ailleurs fait les frais. Quand je le lui ai rendu , il m’a regardée bizarrement et sa mère a dû lui filer un coup de coude pour qu’il me remercie hihi.


I was fortunate enough to get involved in one of the exhibitions of the Biennal. I was looking for a project to keep me out of my room and this thing happened. Lee Mingwei’s « The Mending Project » is about bringing strangers together through mundane gestures such as .. mending clothes. Since Lee couldn’t stay on site for more than 2 weeks, 14 volunteers – including me – carried out the work. Visitors would come and bring anything that needs mending and seat with the mender. As the projet went on, clothes were piled up, each item being linked to the wall with a bright thread. So simple and clever. My first shift was extra good: nobody showed up! So the security guy, bored as well I guess, gave me his glove to be mended. All in all, it was great to see all the different reactions: some people were really impressed with the idea, others were doubtful about the artistic part of it. And then there was this guy who wanted me to repair his zip (?) or this girl who left me with her thong(??). Stay tuned for more adventures 🙂

Publicités

Je vous passe la parole...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s