Petite escapade à Port Sunlight qui soit dit en passant porte très mal son nom. Point de port (enfin si mais à plusieurs encablures) ni de Sunlight, mais ça ce n’est pas une grande surprise. J’aurais dû me méfier en arrivant à la gare qui était, comment dire… déserte.

Ca m’a rappelé un peu la scène de Trainspotting quand ils font leur petite escapade dans les Highlands. 

Crédit photo: Flickr

A part ça de Port Sunlight, je n’ai pas grand-chose à dire, sinon que le village a été construit autour d’une savonnerie, le produit phare s’appelant « Sunlight » d’où le nom qui prête à confusion. Bon honnêtement je n’ai pas fait le musée du savon parce que c’était payant et ça m’intéressait moyennement, mais je me suis régalée à la Lady Lever Art Gallery. Bref même si le village est à l’origine industriel, aujourd’hui, ça ressemble plus à un gate community made in USA avec ses maisons cossues; les devantures sont vraiment choupies mais le tout est vraiment trop propret. Pas un chat dans les rues ou presque.En tout et pour tout, j’ai croisé un groupe d’italiennes hystériques devant le moindre truc anglais (une cabine téléphonique rouge, un salon de thé oh so pretty), un papy promenant son chien, un couple se rendant à l’Eglise pour se dire oui et une desperate housewive faisant son jardin. Bref, pour effectuer une chronique d’une banlieue typique anglaise, ne cherchez plus, c’est ici.

En continuant ma promenade (je cherchais la mer en fait, jusqu’à ce que je me rende compte que c’était bien trop loin et puis de toute façon, j’étais du mauvais côté, ce n’était pas la mer que j’aurais vu mais la Mersey river), je suis tombée sur ce quartier beaucoup moins bourgeois. Là j’ai pensé au clip de Blur « Sunday Sunday » avec les maisons avec jardinet toutes identiques, séparées par une petite haie. (J’ai délibérement saturé les couleurs parce que j’aime la combinaison vert+ rouge+orange, et le clip de Blur est au moins aussi coloré:))

A midi, je me suis rendue au Bridge Inn pour un déjeuner typique de pub: plats copieux, prix riquiquis. La salle était à moitié envahie par les invités d’un mariage, les mecs en costards et les filles sur leur 31 (comprendre robes encore plus mini que les prix, peau diaphane (ceci est un euphémisme), et chaussures (systématiquement) trop grandes), c’était moins classe que les mariages de la famille royale mais tout aussi British.

A la fin de déjeuner, j’aurais bien voulu profiter de ce « Sunday sleep » chanté par Blur mais malheureusement , on était samedi. Alors que j’avais prévu de rester à Port Sunlight jusqu’en fin d’après-midi, à 14h, j’étais de retour à Liverpool, en train d’essayer une bague en plastique rouge à H&M, passer toute une journée matinée à prendre des portes en photo, ça fatigue, j’avais besoin d’une récompense..

Publicités

Je vous passe la parole...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s