Oh les beaux jours!

Oh les beaux jours! Et pendant les vacances en plus 🙂

C’est génial de pouvoir se balader sous un ciel résolument bleu. Youpi, c’est le printemps mais à l’échelle britannique, ça sentait plutôt l’été avec petits débardeurs, tongs, peau orangée hâlée et glaces. Enfin, quelques clichés de la ville, sous le soleil, j’en profite à fond, hier il a fait gris toute la journée (miss météo, c’est moua!)

The St Luke’s Church sur Leece Street. Elle est plus connue ici sous le nom de the bombed-out church parce qu’ explosée pendant la Seconde Guerre mondiale et laissée telle quelle, aujourd’hui comme beaucoup de lieux religieux qui sont désertés par les fidèles, elle sert au choix de pub, salle de concert, salle de cinéma en plein air histoire de pouvoir préserver le lieu.

La façade du restaurant grec (toujours pas essayé, plus fauchée que jamais je suis!), toujours sur Leece Street.

L’entrée de la FACT, j’y suis passée par hasard, j’aime trop la nouvelle déco, pour mémoire, avant ça ressemblait plus à ça:

F.A.C.T c’est la Foundation for Art and Creative Technology, un centre culturel qui fait office de salle de ciné art&essai mais aussi grosses productions quand même un peu arty (cf. Cohen bro, King’s speech &co.), salle d’expo etc..

Here comes the sun! L’ Albert Dock, le plus célèbre de la ville, on y croise, le musée des Beatles, le Tate modern, même si ce que je préfère dans les musées, c’est quand même les boutiques de souvenirs à la fin. En fond, la cathédrale anglicane, un monstre d’architecture gothique, faudrait vraiment que je fasse un billet spécial églises (youhou, je sens que je vais m’éclater).

Oui alors il faut l’avouer, à se balader pour la première fois dans cette ville,  on risque d’être surpris par quelques spécimen pour le moins originaux. Après le yellow duckmarine ou promène-couillons amphibien, voici les superlambananas et j’arrive toujours pas à croire que c’est dans un billet daté d’avril que je mentionne pour la première fois ces êtres mi-mouton, mi-banane (cette dernière expression aurait fait un cadavre exquis parfait si ce n’est que le hasard n’y est pour ici!). Bref, des sculptures comme ça, il y en a un peu partout dans la ville, comme les lions..à Lyon mais ici, on a carrément droit à un troupeau de ces animaux-fruits. Dommage, mon préféré, un superlambanana écossais est caché derrière ces compères. Bref, apparemment, l’auteur de ces sculptures a voulu alerter la population sur les dangers de la nourriture transgénique. Voilà, c’est dit!

Petite vue du St John’s Garden avec en fond, le Liver building, avec ces deux clock towers qui me sont surtout familières parce qu’elles apparaissent ici (si si au tout début, vers 00:06- 00:08 secondes ):



Enfin, il y a quelques jours, c’était the Grand National, une course hippique vachement célèbre ici (moi, jamais entendu parler). Ce jour-là, je suis retournée à Southport et la station était blindée de gens sur leur 31, avec plumes et tout pour assister à la course. Toujours la classe ces Anglaises.

Publicités

Je vous passe la parole...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s