St Georges’ Day

Autant la St Patrick’s Day s’est super bien exportée (ou la bonne excuse pour s’enfiler des Guiness), autant la St George’s Day reste une fête assez confidentielle.Moi-même j’en n’aurais rien su si mon coloc’ ne m’avait pas dit qu’aujourd’hui il a dû aller au boulot habillé en rouge et blanc (seriously) (avec l’option bleue pour être aux couleurs de l’Union Jack ce qui est quand même bizarre pour  fêter le saint patron de l’Angleterre, on est d’accord). Bon je me suis dit que c’était une bonne excuse pour exprimer tout mon amour pour ce pays. Et puis au final, faire ça en un seul post, c’est mission impossible, du coup j’ai choisi de façon arbitraire de me concentrer sur quelque chose de fon-da-men-tal: le mâle anglais, surtout s’il est acteur (ce post est d’une profondeur…). Oui certes j’adore les fish&chips, Borough Market et le Liberty mais puisqu’il s’agit aussi d’*illustrer* cette journée spéciale, mieux vaut une belle photo de Colin Firth qu’une photo d’un filet de hareng deep-fried n’est-ce pas. En pensant à tous ces p’tits acteurs anglais que j’aimerais avoir comme ami pour une nuit ou pour la vie 🙂 je me suis rendue compte que grosso modo, on pouvait les diviser en deux catégories:
1) Les Shakespeariens: ceux-là, ils forcent mon admiration: ils sont beaux (oui Ian McKellen, homo, septuagénaire, c’est oui là tout de suite maintenant), sont très intelligents (c’est en tout cas l’impression qu’ils donnent à déclamer du Shakespeare en ayant l’air de vraiment comprendre ce qu’ils racontent) et terriblement cool. En général ils sortent de la Royal Academy of Dramatic Art ou de Cambridge ou de la Royal Shakespeare Company ou de tout ça à la fois. Du coup, pour apprendre à parler l’anglais avec un accent parfait (ie celui de Queen Lizzie), il suffit de les écouter parler. Leurs copines de cours devenues BFF (voire wifey) s’appellent Judi, Emma, Helen, Maggie; mais contrairement à elles, les Oscars les ont toujours snobés. Moi je dis les gars, vous êtes trop bien pour Hollywood, n’est-ce pas Gary Oldman?
Cases in point: Kenneth Branagh, Ben Whishaw, Tom Hiddleston, Ian McKellen.
Mon préféré: Ralph Fiennes (et parce que j’te kiffe, je ne vais pas mentionner cette daube que tu as commise avec J.Lo. Oui même un shakespearien a besoin de mettre du beurre dans ses épinards).
images-5
2)Les Austeniens: moins intellos (en apparence) que ceux de la catégorie précédente mais infiniment plus romantiques, ils nous donnent envie de lire les romans de Jane, nous pourrissent la tête de « indeeed » et ne nous offrent qu’un baiser très chaste tout à la fin du feuilleton produit par la BBC, mais au bout de 6heures, on n’a qu’une hâte, se les refarcir de nouveau.
Cases in point: Jeremy Northam, Jonny Lee Miller, Alan Rickman.
Mon préféré-hello-captain-obvious: Colin Firth
odb-The-Look

Et sinon, à côté de ça, vous avez le groupe d’anglais footeux (lorsqu’il n’est pas working-class) qui sans avoir lu Shakespeare ou Austen, est capable en 5 minutes de capturer tout ce pourquoi j’aime l’Angleterre. Non décidement, Music is my radar and a bloody efficient language…Pour avoir un aperçu de mon Angleterre sonore:

 

Blur This is a low

Damon
Publicités

Je vous passe la parole...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s