Les projets du blog pour 2015

Hello there et meilleurs voeux pour 2015!

Après plusieurs jours enfouie sous les kilos de cadeaux et de bouffe, j’émerge de nouveau, (presque) victorieuse d’une bonne crève qui m’a empêchée de me gaver de la montagne de Ferrero rocher (j’ai passé Noël en Italie, en V.O ça ressemblait un peu à ça, mais sans Matthew Goode, dommage..) qui m’a narguée durant toutes les fêtes.

Bref pour ce premier post de l’année, je me prête au jeu des projets/résolutions/envies, histoire de voir si sur le long terme j’arrive à accomplir mes projets. So, pour ne m’en tenir qu’au blog:

Développer davantage le côté musical: ces derniers temps, j’ai regardé beaucoup de blogs tricot et cela se ressent sur le contenu de mon blog. Pourtant j’ai vraiment envie de conserver le côté bicéphale de cet espace et de parler musique. C’est pas faute d’avoir eu des coups de coeurs musicaux et d’avoir assisté à des concerts depuis que je suis à Glasgow, c’est juste que ça me demande plus de temps d’écrire sur la musique.

Parler davantage de mon expérience à Glasgow: eh oui, contrairement à Liverpool où je postais régulièrement sur la ville, je me rends compte que je n’ai pas parlé une seule fois de Glasgow depuis mon installation. Sûrement parce que j’y ai déjà vécu donc certaines choses ont perdu de leur charme lié à la nouveauté. Pourtant j’aime énormément cette ville donc je compte en parler davantage..

Le métro tout mignon de Glasgow

Les jardins botaniques dans la West End (si on se réfère au temps qu’il fait actuellement, la photo est non contractuelle on est d’accord!)

 

Tricoter plus intelligemment: ok, l’adverbe peut sembler bizarre mais je me comprends. En fait c’est très simple, je vais essayer de m’en tenir aux quelques principes suivants pour éviter les travers classiques auxquels toute tricoteuse doit faire face:

  • Finir mes en-cours avant de commencer tout nouveau projet, pour éviter cette expression immonde « c’est ni fait, ni à faire ». Concrètement pour moi, l’étape qui me rebute le plus dans le tricot (à part l’échantillon), c’est le « blocage ». J’ai pas mal de petites choses à vous montrer sur le blog mais parce qu’elles ne sont pas encore passées par l’étape « mise en forme », je ne peux pas décemment les montrer ici et pire, les porter. Finalement si je vous montre, no shame:

Truc informe qui devrait être joli joli une fois mis en forme

 

  • Piocher en priorité dans mon stock de laine: et encore, je parle de celui que j’ai ici à Glasgow, pas celui de la maison familiale. Piocher dans ce que j’ai déjà, cela signifie économiser en trouvant des modèles en fonction de ce que j’ai et non acheter la laine en fonction des modèles qui me font envie.  La conséquence indirecte de ce petit principe c’est que je vais pouvoir tricoter davantage pour les autres et pas uniquement pour ma petite personne. J’avais déjà commencé pour les cadeaux de Noël et ma foi, ça avait pas mal marché.
  • Quitte à acquérir de la laine, autant en prendre de bonne qualité: c’est bientôt les soldes et l’an dernier j’avais fait une razzia chez Phildar. Or ici à Glasgow la marque est quasi-inconnue donc introuvable dans les magasins. Finalement c’est un mal pour un bien car en arrivant ici j’ai bien dû constater que pour la même fourchette de prix, on pouvait acquérir une laine de bien meilleure qualité. En France, ça faisait un moment que j’allais chez Phildar par défaut; certes durant les soldes, les pelotes à 99cts valent le coup mais à part ça, que ce soit au niveau des catalogues ou des laines, j’étais souvent déçue par le prix, les modèles, la composition des pelotes. Et apparemment je ne suis pas la seule, Charlotte en parle ici ou là . Bref à Noël, j’ai reçu ce petit pochon avec deux pelotes de la marque Drops, 65% de laine, 35% d’Alpaga, pas une once d’acrylique. J’ai les aiguilles qui me démangent déjà.

drops-Nepal

Donc je m’étais fait ces réflexions avant Noël, moins dépenser, créer avec ce que j’ai déjà blah blah. Arrive le moment d’ouvrir les cadeaux et je reçois ça:

machine_à_coudre

Moi qui voulais changer mes habitudes tricotesques, ça devrait le faire, le risque maintenant c’est que j’abandonne carrément les aiguilles pour tâter de la machine à coudre. J’ai déjà un peu cousu avec ma mère et ma grand-mère mais je me considère comme une débutante en couture. J’ai mille idées de couture et même pas une bobine de fil en stock ou une paire décente de ciseaux à couture. Bref niveau budget, ça risque d’être difficile:  à Glasgow, il y a ce magasin avec des coupons magnifiques en vrai Liberty à prix cassés…

Mon unique résolution de l’année 2015? Pour le bien de tous (mon compte en banque, ma vie sociale, mes études) laisser le plus longtemps possible cette machine à coudre dans son emballage. En revanche je suis preneuse de conseils, sites, bouquins bien faits pour commencer la couture, mais juste comme ça hein, pas pour faire de la pratique, juste pour le plaisir de la connaissance 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !

Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.

Publicités

Une réflexion sur “Les projets du blog pour 2015

Je vous passe la parole...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s