Un été à Glasgow… ces signes qui ne trompent pas

Il y a des rituels comme ça qui annoncent le retour des beaux jours: en mai je me suis calée devant le festival de Cannes d’abord puis en juin c’était Roland Garros (je suis de ceux et celles qui ont vaguement réviser leur bac en zieutant la télé pour suivre ce qui se passait sur le court central…).

Petite topologie des signes qui ne trompent pas, version britannique:

Dans les supermarchés, c’est la foire aux kits barbecue, histoire de bien profiter de l’été. Ici ce n’est pas vraiment une saison, plutôt quelques jours (maximum 2 semaines) perdus quelque part entre mai et juin où le thermomètre oscille entre 20 et 25 degrés. Alors les parcs sont bondés, les pots de crème solaire se vident, les soirées barbecue s’accumulent où l’on débriefe du parcours d’Andy Murray, l’enfant du pays, à Wimbledon.

102_5708

C’est la saison des festivals en tout genre. Je ne parlerai pas des gros festivals de musique mais de ceux organisés par les municipalités, les quartiers ou même certaines rues qui organisent leur propre festival pour la journée! Le West End Festival qui a duré tout le mois de juin vient de s’achever. Le point d’orgue, c’était la parade de plusieurs associations (éducatives, sportives, religieuses…) sur Byres Rd, la principale rue commerçante du West End. Comme à Liverpool, les danseuses brésiliennes étaient locales, ont mis le feu et ma foi c’était chouette.

102_5646

Voici « Clyde » qui fut la mascotte de Glasgow pour les Jeux du Commonwealth de l’an dernier et qui est donc un chardon, l’emblème de l’Ecosse.

102_5651

 

Après la parade, place au  Mela de Glasgow qui a eu lieu au Kelvingrove Park. Le Mela, c’est un festival qui célèbre le multiculturalisme de la société britannique et plus particulièrement les communautés  originaires du sous-continent indien (Inde, Pakistan, Bangladesh). Plusieurs villes organisent leur propre Mela. Celui de Glasgow fêtait son 25ème anniversaire du coup ils ont mis le paquet avec un très joli programme:  de la musique mais également du spoken word, des démonstrations et cours de danse, un cirque itinérant et évidemment, évidemment les stands de bouffe qui te font avancer à 2 à l’heure parce que tu veux t’arrêter à chaque fois pour tout goûter.

102_5714

J’ai bien aimé lorsque les Red Hot Chili Pipers (oui oui, des mecs qui reprennent Queen et AC/DC à la cornemuse) ont joué avec le Dhol Foundation. Un mélange de bhangra, de rock et de musique celtique. Pas besoin de vous dire que c’etait très drôle, qu’on a bien dansé et que les kilts ont virevolté comme il faut.

102_5712

– Et puis sur un mode plus personnel, c’est le moment où la bibliothèque se vide et que je peux en profiter de nouveau puisque les étudiants sont en vacances. Rien que pour le plaisir, je vous laisse avec une affiche prise à la BU et qui en dit long sur le concept d’ « été à Glasgow » …

102_5694

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Je vous passe la parole...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s