8 mars, 8 femmes, 3ème édition

Toc toc toc! Il y a-t-il encore quelqu’un? J’espère que oui parce que pour ce retour après de trop longs mois de silence, voici huit coups de cœurs musicaux exclusivement féminins en cette journée internationale des droits des femmes. Après m’être beaucoup amusée à concocter les éditions une et deux, je me suis dit que ce serait dommage de faillir à cette « tradition ». Donc pour le cru 2016:

Jain: Je suis officiellement vieille. En regardant le palmarès des Victoires de la Musique, je me suis rendue compte que je ne connaissais pas la moitié des gagnant(e)s. Et pour le coup ça ne m’a pas fait grand-chose parce qu’honnêtement, la musique de Christine and the Queens ou celle de Louane ne me touchent pas plus que ça. En revanche, j’ai aimé Jain, sa fraîcheur, sa curiosité et ce son original mais déjà bien à elle.

Jeanne Added: passée par le jazz avant d’emprunter sa voix/voie rock avec un line-up bourré de talent (et soit dit en passant exclusivement féminin (d’ailleurs Anne Pacéo je ne connaissais pas mais big love! )) Merci à Toute Ouïe pour la belle découverte 🙂

Josephine: Venue de Manchester, Josephine a une voix  tellement particulière que je ne sais toujours pas si j’aime ou pas! En tout cas, elle me trouble ce qui est assez rare pour que je l’inclus ici.

Agnès Obel: ah bah oui, je ne pouvais pas ne pas inclure au moins une musicienne scandinave 🙂 Cette année, ce sera Agnès Obel dont ce live ne cesse de m’émouvoir, elle et ses deux musiciennes de talent.

Katie Melua: bon à vrai dire, je ne suis pas vraiiment fan de sa musique mais cette reprise de « Wonderful Life » est tout simplement exquise

Edith Lefel: séquence nostalgie bonjour. Quiconque aime la musique des Antilles françaises connaît Edith Lefel, sublime artiste partie bien trop tôt et qui a marqué la musique des Caraïbes. Là un classique qui me colle des frissons à chaque fois que je l’entends.

Kelis: en voilà une autre voix particulière. Cassée, chaude, et parfois fausse en live! Mais j’aime cette artiste qui est passée par des productions pointues (Pharrell période N.E.R.D pré-Happy) puis par de la R&B MTV (« Trick Me » anyone?), puis de virer électro chez David Guetta (mais…pourquoi?) avant de revenir soul & funky avec un bel album nommé « Food » en 2011 où tous les titres font référence à de la bouffe (parce qu’entre-temps, elle est devenue chef).

Janelle Monaé: gros coup de cœur de ces derniers temps. J’ai quelques années de retard mais son album « Archandroid » sorti en 2010 est l’un des meilleurs que j’ai écoutés récemment. Produit par Diddy ou (Puff Daddy si comme moi vous avez grandi dans les années 1990), je m’attendais à du R&B de seconde zone. Et en fait pas du tout. Musicalement, c’est riche donc on ne s’ennuie pas du tout.Sa voix est impressionnante pas tant au niveau de sa puissance mais du fait de sa versatilité. La demoiselle sait s’entourer, la preuve avec des collaborations totalement réussies avec Saul Williams ou encore Erykah Badu. En plus, sur scène, elle dégage une énergie folle mais maîtrisée à la fois. La preuve avec cet extrait de son passage à Glastonbury il y a quelques années..

Voili voilou,
Et vous, quels sont vos coups de coeurs musicaux féminins? Mes oreilles sont toujours curieuses 🙂

Publicités

Je vous passe la parole...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s